Renforcer la marque employeur grâce à l’écomobilité

Partager cet article

Vers la fin du CDI ?

Début 2022, près d’un demi-million de Français quittaient leur poste en CDI. Un phénomène fréquent en période de reprise post-crise, mais tout de même révélateur d’une évolution des attentes des salariés. En effet, force est de constater que le CDI n’est plus aussi attractif qu’avant, surtout aux yeux des millenials et de la génération Z. Ceux-ci tendent vers plus de liberté dans leur vie professionnelle et sont en quête de sens. À contrario de nos parents et grand-parents qui cherchaient avant tout la sécurité de l’emploi à vie et trouvaient leur bonheur dans le travail, les nouvelles générations n’ont plus peur de quitter leur emploi, quelles qu’en soient les causes : salaire, perspectives d’évolution faibles, lassitude ; pour n’en citer que quelques-unes.

La Grande Démission vient bouleverser les codes et pousse les entreprises à se remettre en question alors que la plupart vivaient déjà une période de recrutement compliquée. Désormais, en plus de devoir se démarquer auprès de candidats de moins en moins réceptifs, car bombardés d’offres, les employeurs doivent aussi réussir à garder ces talents volatils. Un challenge de taille nécessitant tout d’abord une image attractive, et une expérience professionnelle qui fidélise le collaborateur. En somme, les ingrédients d’une bonne marque employeur.

La marque employeur, en bref, qu’est ce que c’est ?

Pour faire simple, la marque employeur c’est l’image d’une entreprise auprès de ses candidats potentiels et de ses salariés. Elle touche donc aussi bien l’interne que l’externe en prenant en compte les ressources humaines et le recrutement.
La marque employeur renvoie à la notion d’attractivité de l’entreprise et concerne son identité, sa culture, ses valeurs et ses principes de fonctionnement. Une bonne marque employeur permet de se différencier de ses concurrents, de séduire les bons candidats et surtout de retenir ses talents.

Pourquoi c’est important de renforcer sa marque employeur ?

Promouvoir sa marque employeur permet, entre autres, de diffuser une image positive auprès de tous. En effet, une mauvaise réputation vous assure un taux de candidats très faible alors qu’une bonne marque employeur permet de réduire le taux de turnover et de fidéliser ses salariés, qui ne l’oublions pas, sont vos meilleurs ambassadeurs.

Comment renforcer la marque employeur ?

Tout d’abord, en travaillant vos valeurs, car pour être attrayante une entreprise doit avoir une bonne image. Vos valeurs vous représentent et il faut qu’il y ait de la cohérence entre votre image, votre identité et vos pratiques ; cela maximise les chances d’attirer des talents en adéquation avec votre culture d’entreprise.
Ensuite, il est indispensable d’avoir un site internet et des réseaux sociaux travaillés. 83% des embauches commencent par une recherche en ligne, il est donc primordial que votre image vous représente, que ce soit à travers votre site, vos offres d’emploi ou autres.

Enfin, ce qui compte le plus, c’est de prendre soin de vos employés ! Un salarié heureux sera plus motivé à se dépasser pour son entreprise, il en dira du bien, alors qu’un salarié mécontent vous assurera une mauvaise réputation.
Pour information, les candidats font trois fois plus confiance aux employés concernant la réputation d’une entreprise. À l’ère du numérique où tout va très vite, il est donc dans l’intérêt de tous que ceux-ci s’y sentent bien, dans le but d’éviter que vos propres collaborateurs ne mettent en péril votre e-réputation sur des plateformes comme Indeed ou Glassdoor.

De nos jours, les salariés ont des attentes grandissantes concernant leur cadre de vie et l’environnement : 80% d’entre eux perçoivent l’écomobilité comme un sujet majeur, ce qui en fait un enjeu RH important. Mais concrètement, comment la mettre en place en entreprise ?

Tout d’abord, l’écomobilité peut passer par la mise en place du télétravail. Il permet aux salariés un gain de temps sur leurs trajets domicile-travail donc plus de sommeil, plus de temps pour leurs loisirs… les possibilités sont vastes ! Une bonne manière d’avoir des salariés apaisés et ainsi, plus performants dans leur travail.

Il est aussi possible de favoriser le covoiturage ou d’inciter ses collaborateurs à prendre les transports en commun ou le vélo. Ces solutions peuvent être prises en charge par l’employeur et elles contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En somme, chaque solution a ses avantages et gagnerait à être développée durablement. Le covoiturage permet des économies sur le long terme et est créateur de liens entre les salariés. Le vélo quant à lui nécessite des infrastructures adaptées, mais permet de pratiquer une activité physique, en plus de gagner du temps dans les transports durant les heures de pointe ! Le choix et le développement de mobilités douces dans votre entreprise est un réel atout pour votre marque employeur. Il est le signe d’un engagement environnemental durable, une valeur importante pour de nombreux salariés, et aussi un moyen d’attirer les chercheurs d’emploi, soucieux d’intégrer une organisation qui partage leurs valeurs.

Autres articles